Petit historique

A l’origine, l’association cultivait une vigne mise à disposition par M. Pelletier. L'idée était de conserver cette culture au village, alors que le nombre d'hectares diminuait d'année en année à Liesle. Dans ce cadre, elle a organisé des dégustations de vins avec des professionnels.

Ses membres voulaient aussi stopper la diminution du nombre de vergers, dont la plupart des fruits se perdaient, faute de soins ou de récolte. Grâce à l'obtention, en 2001, d'une subvention de départ par le Conseil Général du Doubs, elle a pu mettre sur pied le projet d'atelier mobile de jus de pomme en 2003. Elle a organisé des stages autour de la culture des fruitiers : taille, greffe. Elle loue aujourd'hui l'atelier itinérant et autonome à tous ses membres, répartis sur le secteur autour de Liesle et Quingey.  

 

×